différents supports pour raconter des histoires

Bien entendu, on adore les livres chez Bébé en herbe ! Mais s’il existait d’autres supports pour raconter des histoires à votre loulou ? S’il existait d’autres manières de le faire voyager et faire vagabonder son imagination ?

Âge : à partir de 1,5 an

Coût : de zéro à €€€

Type de parents : parents curieux

 

1.Le Kamishibai

imagination de l'enfant

Âge: à partir de 2 ans

Le Kamishi koi ? Le Kamishibai ! Il nous vient tout droit du Japon. Il s’agit d’un petit théâtre de bois (appelé le Butaï) dans lequel on fait défiler de belles images. Et à l’arrière de ces images, est inscrit le texte de l’histoire que vous lirez. C’était l’outil des conteurs japonais à l’époque. Aujourd’hui, on trouve un Kamishibai dans toutes les salles de classe au Japon, et de plus en plus dans les structures accueillant des enfants en France! En effet, c’est un merveilleux outil pour travailler l’écoute, le visuel et bien entendu l’imagination! C’est d’ailleurs un outil souvent utilisé dans la pédagogie Freinet.

A noter, que ce n’est pas si simple d’en trouver et surtout cela représente un certain prix tout de même. Voici quelques liens où vous pourrez en acheter :

  • Sur le site dédié aux professionnels de la petite enfance Wesco
  • Chez Nature & Découverte (mais j’ai du mal à voir s’il existe des recharges de nouvelles histoires pour celui-ci)
  • Sur le site également dédiés au professionnels de la petite enfance MK67

Et si vraiment cela vous fait un trop gros budget, vous pouvez en fabriquer un vous même! Mais il faut quand même être assez doué de ses mains et avoir pas mal de matos.

Sinon, vous pouvez toujours fabriquer un butai en carton.

Ce que votre enfant va aimer : la véritable théâtralisation de l’histoire qui transforme un simple texte en un vrai spectacle.

 

2.La lampe à histoires

Âge : à partir de 1,5 ans (oui je ne suis pas très d’accord avec Oxybul qui annonce à partir de 3 ans! Même à 1,5 ans les mini-pouces peuvent apprécier cette façon originale de raconter les histoires!)

Le principe : une sorte de lampe de poche sur laquelle vous faites tourner un cylindre où sont incrustées des diapositives qui projettent des images sur le mur (ou le plafond, ou la porte, bref, où vous voulez !). Vous l’aurez compris, il faut être dans la pénombre, et il faut aussi avoir un peu d’imagination pour commenter les images qui défilent ! Mais quelle expérience de se retrouver dans le noir avec son loulou qui essaie de se donner une contenance! Et quelle joie de voir ses yeux briller en regardant les images lumineuses! Le petit plus : cela s’emporte très facilement partout!

Vous pouvez en trouver chez Moulin Roty.

Ce que votre enfant va aimer : voir les images colorées défiler sous ses yeux ébahis. Et pour certains loustics, cela peut aussi vite devenir un jeu d’essayer « d’attraper » les images sur le mur (que vous vous amuserez à déplacer aussi vite que possible pour qu’il n’y arrive pas bien entendu!).

 

3.Les marionnettes

marionnettes pour enfant

Âge : à partir de 2 ans

Voilà une valeur sure ! Quoi de plus ludique et de plus rigolo que de raconter une petite histoire avec des marionnettes ? Et pour cela, pas besoin d’un matériel très sophistiqué : 1 drap (ou une couverture) tiré entre 2 chaises ou posé sur une tête de lit, des marionnettes improvisées (soit que vous avez fabriquées, soit en prenant les peluches ou poupées ou figurines favorites de votre lardon) et une histoire soit que vous avez écrite vous-même, soit que vous avez chinée sur le net ou dans des livres. Et c’est parti pour le grand spectacle ! Levée de rideau, et surtout fou rire assuré en particulier si vous jouez à la marionnette qui apparaît et disparaît quand le personnage principal se retourne poussant ainsi les marmots à hurler dès qu’ils voient le méchant réapparaitre !

Ce que votre enfant va aimer : là encore la théâtralisation, le jeu de scène des personnages et l’intéraction avec l’histoire (où vous pouvez bien entendu l’interpeler de temps à autre).

 

4.Les ombres chinoises

Âge : à partir de 3 ans

Que cela soit totalement improvisé un soir dans son lit, ou bien orchestré et organisé à l’avance, les ombres chinoises ont le don de capter l’attention de tous les enfants. Ces formes noires parfois un peu inquiétantes, virevoltantes qui s’agitent sur le mur ou sur le plafond peuvent aussi venir raconter une belle histoire. Bon, il va vous falloir un peu d’imagination (enfin pas mal quand même surtout si c’est totalement improvisé) et surtout une certaine dextérité avec vos mains ! Mais pas de panique si vous avez peur de vous lancer dans le vide sans filet, vous pourrez trouver des modèles assez simples pour faire des ombres avec ses mains sur cette vidéo. Et si vous n’êtes définitivement pas doué avec vos mains, il existe des silhouettes en carton pour ombres chinoises comme ce kit du site coco d’en haut.

Ce que votre enfant va aimer : la poésie de ces belles ombres vacillantes, et s’entrainer lui aussi à créer des ombres sur le mur.

 

5.La fabrique à histoires

histoires personnalisables

Âge : à partir de 3 ans

Voilà une façon amusante de faire participer votre doudou à la création d’une histoire. C’est lui le maître à bord, il choisit les personnages, le lieu, les objets, puis il ne lui reste plus qu’à écouter la merveilleuse histoire qu’il a fabriquée. En plus, l’objet a été parfaitement pensé pour les enfants : il est léger, facile à transporter, on peut y brancher des écouteurs ou un casque (parfait pour les longs trajets en voiture…), intuitif et connecté (on peut charger encore plus d’histoires à partir du site internet Lunii).

Ce que votre enfant va aimer : le côté intéractif et le fait de pouvoir écouter des histoires en toute autonomie.

 

6.Spectacle de conteur

france-quatromme-contes-public-

Âge : à partir de 2,5 ans (mais dépend du spectacle, parfois certains spectacles sont ouverts aux très très jeunes)

On a tendance à toujours vouloir acheter des jouets, des objets aux tout-petits, mais on n’oublie bien trop souvent de leur faire vivre des expériences. Et si vous l’emmeniez voir un spectacle de conteur, pour qu’il découvre une autre façon de conter que la votre (qui est certainement merveilleuse je n’en doute pas !). Les conteurs proposent de vrais spectacles et ont ce don incroyable de nous faire voyager simplement avec leur voix, et éventuellement quelques accessoires. De plus en plus de conteurs proposent des contes adaptés aux tout-petits avec des séances assez courtes adaptée à leur capacité d’attention. Renseignez-vous auprès de la médiathèque ou bibliothèque de votre ville. Il y a souvent des animations gratuites organisées autour du conte pour les tout-petits.

Pour ceux qui vivent du côté de Nice, jetez un oeil à ces différents liens qui pourront peut-être vous aider :

http://www.recreanice.fr/sortie-enfant-nice-spectacle-06-heure-des-belles-histoires-bibliotheque-louis-nucera

http://www.recreanice.fr/cagnes-mer-enfants-contes-musique-mediatheque

https://sivom-villefranche.mediatheque06.fr/vos-mediatheques/mediatheque-de-cap-d-ail/evenement/8-bebes-lecteurs-en-mediatheque

Ce que votre enfant va aimer : assister à un vrai spectacle, retrouver d’autres enfants de son âge.

 

7.Lecture d’un livre sans les images

pédagogie Steiner

Âge : à partir de 3 ans

Oui, oui, vous avez bien lu ! Et si vous lisiez un livre à votre enfant sans lui montrer les images. Il découvrira l’histoire par le simple biais de votre voix et de vos émotions. Un exercice intéressant à faire, et qui permet surtout d’aider l’enfant à développer son imagination. Cette drôle d’idée est proposée par Madeleine Deny sur son blog Si tu veux jouer. Elle y a consacré tout un article, vraiment très intéressant. Elle y explique que cette « façon » de lire un livre est tout droit inspirée de la pédagogie Steiner.

Ce que votre enfant va aimer : écouter une histoire à l’aveugle peut être une véritable aventure. Pourquoi ne pas lui bander les yeux pour l’occasion, pour rendre l’histoire encore plus mystérieuse !

 

Et vous ? Comment racontez-vous les histoires à vos enfants ?