Créer un parcours de motricité fait maison

créer un parcours de motricité fait maison
Vous avez envie de travailler la motricité de votre doudou, et tout simplement le voir s’amuser comme un petit fou. Les beaux parcours de motricité dans des salles vous font envie mais vous n’avez pas le temps (ou l’argent). Sachez que vous pouvez très simplement créer vous-même à la maison un véritable parcours du combattant. Suivez le guide pour savoir quels objets utiliser, pour quoi faire et à quel âge !

Age : à partir de 20 mois (marche déjà assez assurée)

Coût : zéro €

Type de parents : parents fauchés, parents curieux

 

Préparer le terrain

Soyons clairs, il va falloir de la place et de l’espace si vous ne voulez pas faire les choses à moitié. Alors on pousse les meubles (et les murs !). Si vous avez un jardin, c’est encore mieux !

 

La sécurité avant tout

Règle n°1 :  les chaussettes sont interdites, doudou risquerait de glisser. Préférez les pieds nus ou des pantoufles souples.

Règle n° 2 : restez toujours près de la prunelle-de-vos-yeux. Ne jamais laisser votre enfant s’amusez seul sur le parcours quelque soit son âge. Une chute est très vite arrivée. Par contre, on est d’accord que vous n’intervenez pas et ne l’aidez pas (à moins qu’il se retrouve en grande difficulté et qu’il en fasse la demande)

Règle n°3 : sécurisez le parcours là où se trouvent des obstacles surélevés avec des tapis et des coussins

 

Les objets que vous pouvez utiliser

Les coussins

Comment les choisir ? choisissez-les de plusieurs tailles (pensez aussi aux traversins), de plusieurs épaisseurs et si possible de matières différentes pour que votre doudou ressente les différences de textures.

Comment les utiliser ? disposez-les par terre les uns à la suite des autres ou entre 2 autres agrès du parcours afin que piou piou marche dessus. Vous pouvez aussi en avoir besoin pour renforcer la sécurité de certains obstacles (notamment ceux sur lesquels il faut monter) en les disposant à la réception ou autour de l’obstacle afin d’amortir la chute s’il y a …

Compétences travaillées ? sens de l’équilibre et sensation

 

Les chaises

Comment les choisir ? essayer de trouver des chaises dont les pieds sont assez espacés afin que cela soit plus facile pour loulou de se faufiler dessous

Comment les utiliser ? disposez plusieurs chaises collées les unes à côtés des autres afin de créer une sorte de tunnel. Vous pouvez mettre une couverture par-dessus pour vraiment donner une impression de tunnel.

Compétences travaillées ? adaptation des mouvements en fonction des contraintes, perception de la position de son corps, perception de la profondeur

 

Les foulards

Comment les choisir ? les plus longs possibles ! et pourquoi pas de matières différentes.

Comment les utiliser ? soit vous les disposez de manière à ce qu’ils constituent une ligne droite sur laquelle doudou doit marcher en équilibre (les différentes matières s’il est pieds nus permettront aussi de lui faire ressentir différentes sensations), soit vous les disposez de manière à ce qu’ils forment un cercle (car tout le monde n’a pas de cerceaux dans son placard…) et dans ce cas, doudou doit sauter dedans.

Compétences travaillées ? sens de l’équilibre, apprentissage du saut, développement du tonus, sensations

 

Les bassines

Comment les choisir ? solides ! si vous en avez plusieurs et de différentes tailles c’est encore mieux !

Comment les utiliser ? Si vous les mettez à l’endroit, elles peuvent servir de cible à votre Michael Jordan de loulou qui peut essayer de viser pour y envoyer des balles (ou à défaut des chaussettes pliées en boule !). Retournées, elles deviennent un obstacle sur lequel il faut monter et duquel on saute.

Compétences travaillées ? adresse, équilibre, apprentissage du saut

 

Tapis ou serviettes

Comment les choisir ? les plus moelleux possibles ! Si vous ne les trouvez pas assez épais vous pouvez en mettre plusieurs couches ou mettre des serviettes sous un tapis pour qu’ils deviennent plus épais.

Comment les utiliser ? Vous pouvez tout d’abord vous en servir comme zone de réception de saut. Puis cela peut être une zone où votre lardon va pouvoir faire des roulades, nager sur le ventre, nager sur le dos, rouler sur le côté, etc…

Compétences travaillées ? coordination globale

 

Jouets de construction type cubes

Comment les choisir ? ici vous prenez un peu ce que vous avez sous la main ! des légo, des cubes en bois, en carton, etc…

Comment les utiliser ? vous pouvez tout d’abord créer avec les cubes ou légo des petits plots entre lesquels doudou va devoir slalomer. Si votre doudou maitrise déjà un peu le saut, vous pouvez aussi construire un véritable obstacle (comme une petite barrière) au-dessus duquel il devra sauter.

Compétences travaillées ? apprentissage du saut, perception de la distance entre les objets, planification du déplacement

Autres objets loufoques que vous pouvez détourner :

Des casseroles pour représenter des petits rochers sur lesquels doudou saute l’un après l’autre, des tuperwares en guise de plots, des escabeaux, des poufs qui deviennent des obstacles à escalader, un banc qui peut devenir tunnel ou poutre d’équilibriste, une valise remplies de foulard et chaussettes dans laquelle on saute, des livres à poser sur la tête pour travailler son équilibre et la conscience de son corps en marchant etc…. N’hésitez pas à partager vos idées en commentaire.

 

Autre petit jeu tout rigolo qui ne nécessite pas de matériel et qui permet de travailler la motricité : le jeu du zoo

Ce jeu peut servir d’échauffement avant le véritable parcours de motricité que vous aurez concocté à votre doudou d’amour.

– Sauter accroupis comme une grenouille

– Marcher sur la pointe des pieds comme un flamand rose

– Marcher à 4 pattes comme un chien

– Marcher sur les bras et jambes tendues comme un éléphant

– Faire des sauts comme un lapin

– Marcher de côté comme un crabe

– Marcher accroupis en se dandinant comme un canard

– Faire le papillon assis par terre avec ses jambes croisées que l’on monte de haut en bas

– Ramper comme un serpent

etc…

 

Adaptez le parcours selon l’âge de votre enfant.

1,5-2 ans

A cet âge mini pouce marche à reculons, marche en transportant un gros jouet, peut s’accroupir (mais pas se relever sans appui), enfourcher des jouets à roulettes assez bas, frapper un ballon du pied (vers 24 mois), sait marcher à 4 pattes.

Vous pouvez donc lui proposer : des petits obstacles assez bas, un tunnel, des slaloms

2,5 ans / 3 ans

A cet âge votre loulou peut déjà sauter, ramper, tourner sur lui-même, rouler, marcher sur une bande de 20 cm de largeur, monter un escalier en prenant appui.

Vous pouvez donc lui proposer : des tunnels, des obstacles sur lesquels grimper, des parcours d’équilibre, rouler sur le côté, des slaloms

3-4 ans

A cet âge votre doudou peut lancer et attraper un ballon sans perdre l’équilibre, sauter, grimper, glisser, s’accroupir et se relever sans aide, faire des roulades (plutôt vers 3,5-4 ans), se tenir sur un pied pendant quelques secondes

Vous pouvez donc lui proposer : des tunnels, des obstacles sur lesquels grimper et des quels sauter, et par dessus lesquels sauter, des parcours d’équilibre avancés (sur un pied par exemple), des roulades, des jeux d’adresse. Si votre enfant de 4 ans maîtrise vraiment bien le parcours, vous pouvez alors corser le jeu en lui demandant de le faire le plus vite possible et le chronométrer.

 

Vous voilà donc prêts à passer votre CAPES de sport ! ou du moins à créer un véritable parcours de motricité adapté à votre enfant ! Et pour ceux qui manquent d’imagination (ou de temps), vous pouvez télécharger le modèle de parcours de motricite bébé en herbe créé tout spécialement pour vous !