toucher nourrissant pratiqué en famille

On parle beaucoup du massage bébé, mais on parle moins de comment il peut vous accompagner pendant des années durant et se pratiquer en famille !

Âge : de 0 à 99 ans!

Coût : zéro €

Type de parents : parents zen

Le massage bébé n’est pas que l’apanage des mamans-poules-couveuses qui ne partageraient égoïstement ce moment magique qu’avec la prunelle-de-leurs-yeux ! Tout d’abord, les papas aussi sont tout à fait compétents et peuvent être intégrés à ce joli rituel. Mais la fratrie tout entière (si frère et/ou sœur il y a) peut également y participer joyeusement !

Comment intégrer les papas ?

Soyons honnête, dans à peu près 80% des cas, les parents qui assistent à des cours de massage bébé avec leur progéniture sont des femmes, les mamans quoi ! En revanche, rien n’empêche ensuite la maman de transmettre à sa moitié, dans l’intimité du cocon familiale, les techniques de massage apprises. Encore faut-il que la moitié en question en ait envie ! Allez jeter un coup d’œil à l’article que j’ai écrit « A faire lire à tous les papas » pour finir de convaincre l’amour-de-votre-vie qu’il y a de nombreux bénéfices à masser son bébé même quand on est papa !

Quand le papa est enfin convaincu, alors se posent plusieurs questions : qui masse piou-piou ? quand ? comment ? Première chose très importante à avoir en tête, surtout ne jamais masser votre bébé « à 4 mains » (c’est-à-dire en même temps), car il serait complètement perdu et sur-stimulé. Ne pas non plus le masser chacun à la suite de l’autre en vous répartissant les parties du corps ! Celui qui décide de masser baby, le fait seul de bout en bout, là encore afin de ne pas le perturber. Ensuite, à vous de voir par rapport à votre rythme de vie, vos contraintes personnelles et professionnelles, comment organiser « le planning » de massage ! Maman en semaine, papa le week-end, ou l’inverse, chacun son tour un week-end sur 2, maman le samedi, papa le dimanche, bref l’essentiel est que cela vous convienne à vous, et surtout que vous soyez complètement disponible et dédié à votre piou-piou (on évite le massage « vite-fait » à cause de la quiche dans le four qui va bruler…).

Comment intégrer la fratrie ?

Lorsqu’un nouveau-né arrive dans une famille, le grand frère ou la grande sœur peut avoir du mal à accepter ce changement (surtout vers 2/3 ans). C’est vrai quoi ! Cette espèce de petite chose inconnue qui d’un coup attire tous les regards et accapare papa et maman à longueur de journée ! Et moi dans tout ça ? se dit le moufflet. Si en plus, vous avez décidé de pratiquer le massage bébé, votre grand mini-pouce peut se sentir encore plus exclu, car il est vrai que c’est un moment privilégié avec son enfant où l’on est tout entier tourné vers lui et ses besoins, et cette relation fusionnelle avec votre baby peut être mal vécue par votre plus grand. Alors pourquoi ne pas intégrer votre grand mini-pouce dans le massage bébé ? Vous pouvez lui demander de choisir une poupée et de s’installer près de vous. Prévoyez-lui aussi une petite serviette sur laquelle il pose son bébé. Versez-lui également quelques gouttes d’huile de massage sur les mains (il sera plus que ravi !) Enfin, proposez-lui de masser son bébé comme vous vous massez le votre. Montrez-lui les bons gestes. Quand votre nourrisson sera un peu plus grand et bien habitué au massage, vous pourrez demander à votre plus grand de masser lui-même son petit frère ou sa petite sœur. Privilégiez plutôt des zones comme les jambes qui ne craignent pas trop d’être malmenées ! Vous verrez que ces petites séances seront très bénéfiques dans la relation frère/sœur, et permettront au plus grand de se sentir utile, et de se sentir grand justement. Cela lui permettra aussi de faire mieux connaissance avec le baby.

Et si la fratrie est encore plus grande, alors faites du massage de votre bébé un RDV joyeux ! les autres frères et sœurs peuvent se masser entre eux pendant que vous massez le plus petit par exemple ! Donnez un petit nom à ce moment particulier, comme un nom de code : le « temps de massage » par exemple, ou encore le « Relax time » pour les plus anglosaxons d’entre vous !

Comment perpétrer le massage bébé dans le temps ?

Même si dans massage bébé, il y a le mot « bébé », cela ne veut pas dire que vous devez arrêter de masser votre enfant dès qu’il n’est plus un bébé. Au contraire, si vous avez réussi à instaurer ce rituel de manière pérenne, alors n’arrêter surtout pas ! Le massage peut accompagner toute la famille pendant des années, car c’est un moyen de communication, un moyen de décompression et un moyen aussi de se faire plaisir tout simplement !

Quand piou-piou commence à devenir grand, vers 3 ans (et oui, à 3 ans on est déjà drôlement grand dis donc ! on va à l’école, on a des copains et tout et tout !), le massage peut être introduit comme un jeu avec des comptines, des petites histoires par exemple. Et bien entendu les mouvements de massage vont devoir être adaptés à la taille plus grande de votre moufflet ! Et même à l’adolescence, on peut continuer à masser son doudou (euh pardon son grand enfant !). Cela doit se faire dans le respect de son intimité et de son envie bien sur, mais rien de mieux qu’un petit massage des épaules ou du dos entre 2 devoirs pour décompresser, ou après une journée de DS !

Enfin, si vous avez réussi à instaurer le « temps de massage » ou le « relax time » en famille, vous pouvez continuer pendant des années et rendre ce moment vraiment amusant et plein de plaisir. Pourquoi ne pas tous vous mettre à la queue leuleu et vous masser respectivement le dos ? puis tourner afin que le dernier puisse être massé ?

Bref, il y a mille est une façons de faire perdurer le massage bébé et l’utiliser comme moyen de communication/relaxation/échange/plaisir/médiation dans la famille. Et vous ? Quelle place occupe le massage dans votre famille ?

 

Ah, j’oubliais! Si vous êtes intéressés par des ateliers de massage bébé, que vous vivez dans les alpes maritimes (plutôt vers Nice!), alors allez jetez un oeil par là : les ateliers massage bébé de Bébé en herbe !