…ou comment créer un environnement stimulant pour votre bébé de la naissance à 18 mois

On trouve peu de sujets autour de l’éveil du tout-petit, mais vraiment tout petit, car il est vrai que la découverte du monde pour eux est déjà une très grande stimulation et il ne faut pas non plus tomber dans l’excès et le sur-stimuler au risque de le stresser. Pourtant il existe un moyen d’éveiller votre mini micro pouce dès sa naissance tout en douceur grâce au Nido. Et ce dernier l’accompagnera jusqu’à sa marche assurée (jusqu’à environ 18 mois) en s’adaptant à ses besoins.

 

Âge : de 0 à 18 mois environ

Coût : € à €€€

Type de parents : tous les parents en herbe

Tout d’abord c’est quoi ce nom barbare ? Nido ?

Comme vous le savez probablement (ou probablement pas), Maria Montessori était d’origine italienne, donc je vous laisse deviner ce que veut dire Nido…. Allez un petit effort, vous savez qu’en italien il suffit d’ajouter des « o » à la fin des mots et le tour est joué ! Eh oui, cela veut dire « Nid » ! Car c’est en effet un véritable petit nid douillet que la Madame Maria nous propose de créer pour la prunelle de nos yeux ! Mais c’est surtout un nid drôlement bien étudié ! Dans la pédagogie Montessori, l’environnement adapté à l’enfant et le mouvement libre sont incontournables. Le Nido est un espace complet incluant : le coin sommeil, le coin change, le coin éveil et le coin repas. Mais dans cet article je n’aborderai que le coin éveil qui m’intéresse plus particulièrement. L’objectif du coin éveil est de créer un espace de découverte et d’éveil des sens en toute sécurité et sans sur-stimulation afin de développer l’autonomie, la motricité et la concentration. Dès son plus jeune âge le bébé a besoin de temps d’éveil seul avec lui même concentré sur ses mains et le monde qui l’entoure. Et comme tout ce que notre chère Maria nous propose, l’espace est précisément organisé et le matériel soigneusement choisi. Alors suivez le guido du nido !

Petite remarque avant de commencer notre voyage dans le monde merveilleux du Nido : l’idée est que chacun s’en inspire, piochez les idées qui vous parlent, ajoutez votre touche personnelle, ou tout simplement faites avec les moyens du bord et soyez créatifs (car la Maria elle lésinait pas sur le matériel, ce qui n’a pas échappé à nos marketeurs aguerris !)

Donc dans le Nido on retrouve plusieurs éléments incontournables :

  • Le sol : l’objectif est avant tout de créer un endroit douillet et confortable pour bébé (surtout quand il est tout petit), mais aussi de délimiter l’espace afin que le bout’chou puisse déjà apprendre à se repérer. Idéalement, baby doit avoir accès à différent type de surface et texture (parquet, tapis, lino, etc…) lorsqu’il commence à se déplacer pour lui permettre de multiples découvertes sensorielles et motrices.
  • Le miroir : élément très important du Nido, le miroir doit être solidement fixé contre un mur ou un meuble et idéalement doit être incassable pour éviter tout accident tragique. Pensez aussi à en choisir un d’une taille suffisante afin que mini micro pouce puisse s’y voir en entier lorsqu’il se tiendra debout. Le miroir a de très nombreux atouts car il permet à tom pouce de se rendre compte de l’action de son corps sur le monde, de découvrir son reflet (NB : l’enfant ne reconnaît son reflet dans le miroir que vers l’âge de 2 ans, mais les jeux avec le miroir restent néanmoins extrêmement important avant cet âge pour l’acquisition de son schéma corporel et la notion de soi), de découvrir la texture lisse et la sensation de froid et d’agrandir son champ de vision puisqu’il peut voir absolument tout ce qui se passe autour de lui grâce à cet objet magique !
  • Le meuble : là encore le meuble permet de délimiter l’espace. Mais pas que, il sert aussi de lieu d’exposition des jouets mis à la disposition du petiot. Le but étant que mini micro pouce choisisse seul les jouets qui l’intéressent. Si l’on suit les conseils de la grande pretresse M&M (Maria Montessori bien sur), le meuble doit avoir une certaine taille (environ 5 x 30 x 32.5 cm ). Vous trouverez sur ce lien le « vrai » meuble Montessori, mais avouons que presque 200€ pour 2 planches ça fait chéro… vous pouvez vous en inspirer et utiliser des meubles type meubles à chaussures ou petit banc, voire opter pour les fameuses étagères du très fameux grand designer suédois (ikéa quoi !). Et pensez à choisir un meuble qui aura la bonne hauteur pour permettre à mini micro pouce de se hisser et se tenir debout quand il en sera à ce stade. Sinon vous pouvez aller au bout de la démarche Montessori si vous êtes puriste et opter pour la barre de brachiation que l’on place sur un mur à sa hauteur de main (lorsqu’il est assis et tend les bras en l’air). Et pour cette barre aussi vous pouvez trouver un système D avec une tringle en bois de rideau par exemple.
  • Les jouets : dans la pédagogie Montessori, un autre élément a son importance : la main. En effet, la construction de l’intelligence se fait par la boucle « main-cerveau-main ». Le bébé, en manipulant des objets, peut percevoir un très grand nombre d’informations (forme, texture, température…) et les envoie ainsi au cerveau. Privilégiez donc tous les jouets de manipulation : pour les nourrissons cela se limitera à quelques hochets. Puis plus baby grandit et plus vous pourrez introduire des objets tels que des balles molles, des tissus, des récipients, voire même des objets du quotidien (on évite le couteau japonais tranchant quand même !). Mais quand ils sont vraiment tout petits, les bébés ne savent pas encore vraiment utiliser leur main, en revanche ce sont de grands observateurs. Privilégiez donc des mobiles, autres jouets incontournables de la pédagogie Montessori. Suivant l’âge du bébé il existe différents types de mobiles (vous trouverez toutes les informations sur le site familleepanouie.fr). Le mobile permet au bébé de développer ses capacités visuelles en fixant un objet en mouvement, à en observer la couleur, la profondeur,etc… Eviter les mobiles qui font de la musique car l ’enfant n’a aucune interaction avec le bruit émis il ne peut donc comprendre la manière dont le bruit est produit.
  • L’ambiance : comme je le disais, bébé est un grand observateur surtout au stade de nourrisson. Il ne faut donc pas sous-estimer « l’ambiance » de ce petit Nido. M&M propose de l’agrémenter d’images très contrastées (idéalement en noir et blanc). En effet, baby ne distingue clairement que le noir et le blanc et les couleurs très vives à la naissance, c’est petit à petit qu’il va pouvoir distinguer les couleurs plus nuancées (si vous voulez en savoir plus sur l’évolution de la vision du bébé, n’hésitez pas à consulter le tableau sur le développement de l’enfant que j’ai créé, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter pour le télécharger si ce n’est pas déjà fait !). Pensez aussi à positionner les images non loin de lui car il ne voit nettement qu’entre 20 et 30 cm pendant les 1er  mois. Et surtout, pensez à changer ces images régulièrement. Eh oui, ce n’est pas parce qu’il est petit que mini micro pouce ne s’ennuie pas ! Voici quelques liens pour récupérer des images en noirs et blancs à imprimer : site enfancepositive.com, site domanmom, ou encore là avec des images en noir-blanc-rouge.

Compétences développées : motricité générale et motricité fine, capacité visuelle, éveil des sens, autonomie, concentration, etc…

Ce que votre enfant va aimer : il va adorer évoluer librement, au gré de ses envies et de ses découvertes