tout savoir sur le déguisement et les tout-petits

Qui ne s’est jamais pris pour une princesse enfermée dans un donjon, un grand chirurgien sauvant des vies de poupées, un super-héros de la mort-qui-tue ? Tout ça bien entendu agrémenté d’un joli (ou pas !) déguisement, bien souvent fabriqué avec 3 foulards et 2 guenilles sortis tout droit du grenier de chez mémé. Ah que de beaux souvenirs ! On a donc bien envie de faire découvrir les joies du déguisement à notre bout’chou. Mais alors, voilà qu’on se pose pleins de questions : à quel âge commencer à lui proposer un déguisement ? quel type de déguisement lui proposer ? maquillage ou pas maquillage ? On vous dit tout.

Age : à partir de 2 ans

Coût : de zéro à €€

Type de parents : tous les parents en herbe

Qu’est-ce que le déguisement apporte à mon enfant ?

OK, ça vous fait plaisir, voire bien marrer de voir votre loulou se dandiner dans son déguisement de superman qui le boudine un peu. Mais en vrai, qu’est ce que cela lui apporte à lui ?

Tout d’abord, assez logiquement, cela lui permet de développer son imagination. Il peut passer de la marchande de bonbons, au vétérinaire en 3 secondes, au gré de ses flâneries.

Et puis, cela développe aussi sa créativité : vous serez surpris de voir qu’un rouleau de papier toilette se transforme en bracelet supersonique, une casquette en casque de pompier, ou encore un simple foulard en rayons laser ultra violet.

Le fait d’être déguisé, lui permet également de booster son estime de soi car il se sent grand le temps d’une après-midi, après tout il est le chevalier le plus respecté de tout le royaume ! personne ne lui donne d’ordres, c’est même plutôt lui qui les donne!

Le déguisement, va pouvoir aussi aider votre loustic à développer son autonomie dans l’habillement à condition que vous le laissiez faire seul au maximum (et tant pis si la fermeture éclair est mal fermée).

Enfin, pour les plus petits, cela peut les aider à prendre conscience des relations de cause à effet notamment lorsqu’il se maquille devant un miroir. Et le maquillage a aussi le bénéfice de faire travailler les sens de baby : il voit apparaître des couleurs différentes sur son visage et découvre la texture du maquillage.

 

A quel âge commencer à proposer des déguisements à son enfant ?

Soyons très clairs, avant 2 ans, aucun intérêt pour l’enfant, cela n’a surtout pas de sens pour lui. Il a à peine conscience de sa propre existence, alors avoir conscience de soi transformé en quelqu’un d’autre, bonjour la complexité !

A savoir également, que jusqu’à 3 ans environ, l’identité de votre doudou n’est pas complètement constituée. Vous pouvez tout de même commencer à lui proposer des déguisements vers 2 ans, mais ayez bien conscience qu’il peut ne pas être réceptif au déguisement, voire ne pas aimer du tout et même se prendre peur ! Dans ce cas, bien entendu, ne le forcez surtout pas, le temps viendra où il vous demandera s’il peut prendre son épée de dark vador et sa cape pour aller acheter le pain….

Quoiqu’il arrive, demandez toujours son accord à l’enfant avant de le déguiser ou de le maquiller.

 

Quels déguisements proposer à son enfant ?

Pour que cela reste une véritable activité d’éveil, l’idéal est que le déguisement reste un jeu libre. Donc laissez votre doudou choisir ce qui lui plait, ce qui lui parle, et surtout proposez-lui des déguisements qui n’en sont pas vraiment pour ouvrir au maximum le champ des possibles. Ce qui veut dire, exit les déguisements de la reine des neiges ou de superman. Premièrement, cela fera du bien à votre porte-monnaie, et surtout, avec une robe de princesse ou un déguisement de super héros, votre enfant ne pourra donc être simplement qu’une princesse ou un super héros… Alors, laissez aussi parler votre imagination en chinant le maximum de vieux vêtements, accessoires et objets qui pourront prendre plusieurs formes et plusieurs fonctions dans l’imaginaire de votre loulou.

Créez par exemple la malle à trésors dans laquelle vous aurez rassemblé de vieux sacs, de vieilles chemises, des foulards, des lunettes, des boites, des cartons, des rouleau d’essui-tout, des porte-monnaie, que sais-je, tout ce qui vous tombe sous la main. Et même si vous ne voyez pas au premier abord en quoi cela peut se transformer, faites confiance à votre doudou d’amour. Une chemise blanche pourra tantôt être une blouse de docteur, puis se transformer en robe de mariée quelques minutes plus tard !

Bon, si vraiment votre chouchou vous tanne pour avoir une vraie jolie robe de princesse, vous pourrez quand même lui accorder ce plaisir, mais peut être qu’au final il s’en détournera assez vite devant l’infinité des solutions qui s’offrent à lui avec ce vieux bout de chiffon et cette passoire ! Et, quid des grandes manifestations type halloween ou carnaval ? ça peut faire un peu tâche d’arriver avec un drap en guise de cape et des foulards en guise de robe de princesse ? OK, pour ces fêtes si spéciales, vous pouvez opter pour des déguisements tout faits, mais n’oubliez pas d’intégrer loulou dans le choix, après tout c’est lui qui va le porter !

 

Peut-on lui proposer du maquillage ?

Le maquillage reste bien entendu un incontournable quand on veut se déguiser. Il apporte la touche finale, la sublimation dudit déguisement !

Mais là encore, il y a plusieurs choses à savoir avant de le proposer à son bambin.

Comme pour le choix des accessoires de déguisement, l’idéal est de laisser au maximum la main à son moustique. Oulah, bonjour le carnage, la jolie princesse risque de ressembler plutôt à une sorcière ! Pas faux… mais la jolie princesse-sorcière aura fait des expériences, aura constaté qu’en recouvrant son fard à joue rose avec du bleu, tout d’un coup du violet apparaît, aura aussi appris à force d’essais à tracer le trait le plus droit possible, aura développé sa motricité fine, et aura mieux appréhendé les contours de son visage, d’autant plus que dans un miroir, tout est à l’envers, quelle gymnastique pour le cerveau !

Si vraiment vous ne voulez pas vous résoudre à laisser les crayons de maquillage entre les mains de votre petit monstre par crainte de carnage inévitable, dans ce cas, vous pouvez le maquiller vous-même mais laissez-vous guider par votre doudou sur le choix des couleurs, le choix des dessins et l’emplacement. Et surtout, positionnez-vous devant un miroir afin qu’il suive sa transformation (pour les plus jeunes, cela est vraiment vivement recommandé afin qu’ils ne prennent pas peur en se découvrant).

Enfin, en ce qui concerne les mini pouces de 2 ans, allez-y mollo sur le maquillage et contentez-vous d’un simple nez rouge ou de mignonnes petites moustaches de chat. Une trop grande transformation pourrait là encore les effrayer. Et surtout, demandez-leur toujours la permission avant de le faire.

Petite précision concernant le choix du maquillage, vérifiez toujours qu’il est hypoallergénique et adapté à la peau des enfants. Vous pouvez même le fabriquer vous-même (cela peut faire l’objet d’une autre activité tout aussi amusante). Voici donc une recette pour fabriquer son propre maquillage.

 

Voilà, vous savez tout sur les déguisements et les tout-petits. Si vous avez des idées d’accessoires qui peuvent laisser parler l’imagination des enfants, n’hésitez pas à partager en commentaires !

 

Photo by Porapak Apichodilok from Pexels https://www.pexels.com/photo/boy-child-clouds-kid-346796/